Là, on frise le ridicule... Tropicana.com, dépeint l'étendue des dégâts.



On passe d'une image premium (pourtant difficile à imposer), à une atmosphère pauvre et low-cost : splendide idée que de vouloir perdre son client.

Une faute de goût qui a été retirée dès son arrivée d'après le New York Times en raison de complaintes retentissantes du public de la marque qui n'a pas accepté le nouveau packaging, à juste titre.
Un retour coûtant donc, qui se fera mi-mars, avec un déploiement qui aura dors-et-déjà englouti 35 millions de dollars, campagne globale incluse (campagne Squeeze, notez le concept incroyable du "naturel").

La palme du design revient donc à Arnell New-York qui ne doit pas vraiment connaître le test consommateur, avec un Pete Arnell "incroyablement surpris par la réaction du public".
Un autre propriétaire de Rolex ?

[Update - 08.03.2009]

Voici une explication de Pete Arnell concernant ce packaging.